Chargement... SVP attendre...




Recevoir les news


L’e-cigarette, efficace pour arrêter le tabac selon une étude italienne

plos-one-logo.pngLe phénomène de la cigarette électronique est si récent que très peu d’études sont concluantes sur ses conséquences réelles et son impact sur l’arrêt du tabac. Cependant certaines premières études sérieuses se prononcent dans ce sens, comme celle présentée dans la revue PLOS One par le Docteur Polosa.

Cette étude comparative suggère que la cigarette électronique multiplie par deux les chances d’arrêter de fumer après un an de consommation. Aussi, un participant sur quatre a réduit ou arrêté sa consommation de tabac.

Le journal Le Figaro du 26 juin 2013 décrit brièvement l’étude menée par le Docteur Riccardo Polosa :

« L'équipe du Dr Riccardo Polosa, de l'université de Catane, en Sicile, a confié des cigarettes électroniques à 300 volontaires fumant au moins 10 cigarettes par jour. Ces personnes, qui ont déclaré en début d'étude n'avoir pas l'intention d'arrêter de fumer dans un avenir proche, ont été réparties en trois groupes. Chaque groupe recevait des recharges d’e-liquide plus ou moins chargées en nicotine: 7,2 mg par flacon pour le premier, 5,4 pour le deuxième, sans nicotine pour le troisième. Et au bout de trois mois, une part significative des participants avaient complètement arrêté ou réduit de plus de moitié leur consommation de tabac. Le sevrage complet concernait entre 4 % et 17 % des volontaires selon les groupes, et la baisse significative de la consommation (d'au moins 50 %), entre 20 % et 26 %. Au bout d'un an, 8,7 % des participants, tous groupes confondus, déclaraient avoir complètement arrêté de fumer.»

Le Dr Riccardo Polosa, a déclaré au Figaro avoir été lui-même «très surpris» par ces résultats. «8,7 % de sevrage complet à un an me semble être un résultat remarquable», a estimé le médecin.

Le Dr Polosa confirme que la cigarette électronique pourrait devenir «une arme stratégique dans la lutte contre le tabac», devant les substituts nicotiniques.

D’après les résultats de cette enquête, les cigarettes électroniques sont utilisées principalement comme une alternative à la cigarette, et le plus souvent leur utilisation permet de réduire l’envie et la consommation de tabac.